Environnement, qualité et sécurité

Airport Carbon Accreditation

L'aéroport Nouméa-La Tontouta fait partie des premiers aéroports du Pacifique à avoir reçu l’accréditation Airport Carbon Accreditation (ACA), lancé en 2009 à l’initiative de l'ACI (Airports Council International).


L’ACA est le seul programme international reconnu pour la gestion des émissions carbone des aéroports. Il évalue de manière indépendante et reconnaît les efforts entrepris par les aéroports pour gérer et réduire leurs émissions de carbone à travers 4 niveaux de certification : Mapping, Reduction, Optimisation et Neutrality.


L’aéroport vient de franchir un cap supplémentaire en obtenant le niveau 2 de l’« Airport Carbon Accreditation » (ACA). La CCI s’est engagée en 2017 dans ce dispositif et a obtenu en février 2018, le 1er niveau de certification, suite à un vaste audit énergétique qui a permis d’évaluer les émissions de tonnage carbone.


Pour parvenir à au niveau d’accréditation « Réduction », il a fallu :
-    mettre à jour le bilan carbone,
-    rédiger un plan de management carbone,
-    déterminer des objectifs de réduction d’émission de gaz à effets de serre,
-    rédiger un plan d’action permettant d’atteindre ces objectifs.
L’accréditation valorise les efforts consentis et encourage les équipes de l’aéroport de Nouméa-La Tontouta à poursuivre leurs actions. L’étape suivante consistera à obtenir l’engagement de nos partenaires dans cette démarche (les compagnies aériennes, les divers prestataires de services et les autres intervenants sur le site aéroportuaire).


Les objectifs de la CCI pour l’aéroport international de Nouméa-La Tontouta :
-    diminution des émissions carbone,
-    exemplarité auprès des passagers et usagers de la plateforme,
-    fédération de l’ensemble des usagers vers un objectif commun,
-    rayonnement dans la région Pacifique.

 

Les niveaux de certification

Ce programme à dimension internationale et spécifique aux aéroports permet de distinguer la performance d’un plan de management du carbone selon 4 niveaux d’accréditation.

Niveau 1 : l’empreinte carbone est vérifiée pour les émissions sous le contrôle direct de l'aéroport (sources d'émissions de scope 1 et 2 du GhG Protocol). L’aéroport doit également démontrer un engagement de la direction en faveur de réductions des émissions.

Niveau 2 : outre les exigences du niveau 1, ce niveau requiert l’élaboration d'un plan de management du carbone assorti d'un objectif de réduction des émissions. L’aéroport doit démontrer qu’il a réduit ses émissions de carbone scope 1 et 2, par rapport à une moyenne glissante des émissions sur trois ans.

Niveau 3 : outre les exigences du niveau 2, l’aéroport doit démontrer la mise en œuvre  d'un plan de management carbone engageant les parties prenantes et élargir le calcul de l'empreinte carbone pour y inclure des émissions de scope 3.

Niveau 3+ : outre les exigences du niveau 3, l’aéroport doit parvenir à la neutralité carbone pour les sources d'émissions placées sous son contrôle direct (scopes 1 et 2).

Découvrez ici les différentes réalisations des aéroports accrédités ACA à travers le monde.